Je joue ici avec différents éléments symboliques pour ma réalisation dans ce projet en soutien aux handicapés et à l’Association APF France Handicap.

On peut retrouver à travers ce portrait surréaliste l’image du Sacrum. Tout mouvement naît de là…

L’image même de l’os sacré devient ici dans ma composition le corset de cette dame aux trois yeux.
Les ailes du papillon de nuit font référence à l’os iliaque.
Situées au cœur de la ceinture pelvienne, les articulations sacro-illiaques relient de chaque côté les os du bassin à la colonne vertébrale. Articulations clefs entre le bas et le haut du corps.
L’os Iliaque ici est représenté comme un papillon de nuit. Papillon à la fois fragile et éphémère mais qui représente le souffle de vie.
Le troisième œil représente celui de la connaissance de soi.
Les branches fines en arrière-plan sont les chemins de notre système sanguin.

Je m’inspire d’images de gravures anciennes du type cabinet de curiosités.
Ma composition poétique et surréaliste sur le thème du handicap s’organise tel un cadavre exquis en juxtaposant des éléments visuels à la fois symboliques et représentatifs de parties anatomiques du corps humain.

Treize Bis